Et tout s’écroule en troisième période!

Bien que leurs opposants occupent le premier rang de l’association de l’Est, les Remparts de Patrick Roy ont offert tout une opposition aux Wildcats de Moncton en première période contrastant avec celui de la rencontre précédente. Un premier tiers agressif où les belligérants se sont partagés les tirs au filet. Québec offrait une telle opposition en début de rencontre que les jambes leur manquèrent à la fin.

Les rouges résisteront à deux désavantages numériques n’accordant qu’un seul lancé aux hommes de Darren Rumble. Ils pousseront même l’audace à inscrire le premier filet de la rencontre, gracieuseté du capitaine Benjamin Gagné. Dylan Seitz des visiteurs ripostera à 13:51. Québec n’en entendait pas ainsi et reprire l’avance grâce à Aleksei Sergeev qui ajouta un 9e à sa fiche.

Moncton remettra les pendules à l’heure au retour de la 2e période. Une rondelle qui sembla avoir dévié ajoutera un point aux statistiques du très talentueux Jacob Pelletier. En début de 3e période, Jeremy McKenna profitera d’un avantage numérique cadeau de Mikael Robidoux précédemment chassé pour avoir fait trébuché à la fin du deuxième tiers temps. Moncton profitera d’un autre avantage numérique. Quelques instants plus tard, McKenna en remettra en marquant encore une fois en avantage numérique portant le pointage à 4 contre 2.

Québec aura une chance en or de revenir dans la rencontre. Le défenseur Gabriel Sylvestre sera puni 5 minutes pour avoir donné de la bande sur Pierrick Dubé et sera chassé de la rencontre pour extrême inconduite. Deux  minutes s’écoula, rien ne se passait. Jakob Pelletier profita d’une erreur des Remparts à sa ligne bleue pour foncé seul devant Morrone. Heureusement le gardien de Québec l’attendait de pied ferme.

La foule s’impatientait. Il restait 42 secondes quand Jakob Pelletier sorti de nul part enleva la rondelle au gardien derrière son but pour porter la marque à 5. Khovanov laissé seul sur la droite en ajouta. le pointage indiquait maintenant 6 pour Moncton et 2 pour Québec. Après quelques échanges en territoire de Moncton,  Kurashev dévia un tir de Sergeev. L’écart était réduit à 3 et il ne restait qu’un peu plus de 3 minutes à jouer. Le sort était jeté, Québec sortirait perdant de cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *