LE ROUGE ET OR CHAUFFÉ PAR LES STINGERS

Communiqué

Université Laval, le 24 septembre 2017 – Chauffé par des Stingers de Concordia gonflés à bloc, le Rouge et Or a tenu bon dimanche après-midi au Stade TELUS-UL, l’emportant par 12 à 8.

Cliquez ici pour visionner nos photos du match:

Laval prend ainsi temporairement l’exclusivité du deuxième rang de la ligue universitaire du RSEQ en vertu d’une fiche de trois victoires et une défaite. Les Stingers (2-2) glissent pour leur part en troisième position.

Cliquez ici pour consulter les statistiques complètes du match

Devant 12 957 spectateurs qui ont bravé une chaleur suffocante, le Rouge et Or a connu quelques pépins face à une formation prête à relever le défi, Concordia n’ayant pas battu Laval depuis 2003.

« Ça a été un très bon défi, il faut donner le crédit à Concordia, qui a disputé un match inspiré. Ils sont arrivés ici prêts, contrairement à nous. On a subi des séquelles de la semaine de pause. C’est venu nous hanter », disait l’entraîneur-chef des Rouges Glen Constantin.

Le pilote lavallois notait particulièrement les ennuis à conserver le ballon en offensive. « On a eu de la difficulté à s’établir offensivement. Concordia a dominé notre ligne à l’attaque. On doit bien faire sur les trois phases de jeu, mais ça n’a pas été le cas aujourd’hui », s’est désolé Constantin, qui donnait en exemple le temps de possession en première demie, largement en faveur des Abeilles.

Le patron du R et O n’était pas non plus entièrement satisfait de l’unité défensive, bien qu’elle n’ait accordé que peu de points aux visiteurs. Les Stingers ont tout de même parcouru 438 verges, contre 293 pour Laval.

« On est content de ne pas avoir donné de touchés, mais on a laissé trop de verges. On doit resserrer nos couvertures », a analysé Constantin.

Bas pointage

Après avoir concédé un touché de sûreté à leur première série offensive, les Stingers semblaient sur une lancée en attaque à leur seconde possession. C’était avant que Kevin McGee n’intercepte une longue passe de Trenton Miller, larcin qu’il ramenait pour un majeur. Le jeu était cependant rappelé en raison d’une pénalité, mais Laval conservait la possession.

Ce n’était que partie remise pour les Lavallois qui, à peine trois jeux plus tard, trouvaient la zone des buts sur une passe de cinq verges de Hugo Richard à Simon Gingras-Gagnon. Au milieu du premier quart, Laval était devant 9-0.

C’était au tour des Rouges d’accorder un touché de sûreté au début du second engagement. Puis, Concordia y allait d’un placement de 28 verges qui ramenait l’écart à seulement quatre points à la demie, à 9-5 en faveur du R et O.

L’offensive des locaux démarrait bien la seconde mi-temps, mais ne parvenait pas à se rendre jusque dans la zone payante. Laval ajoutait tout de même trois points sur un placement de 11 verges de David Côté qui faisait 12-5.

Les Stingers allaient perdre leur quart-arrière partant au début du quatrième quart, Trenton Miller s’étant fait accueillir solidement par Gabriel Ouellet sur une longue course en fin de troisième engagement. Le joueur par excellence du RSEQ en 2015 était sonné, et il ne pouvait demeurer dans la rencontre.

La marque demeurait tout de même inchangée jusqu’à tard au quatrième quart lorsqu’Andrew Stevens réussissait un botté de précision de 20 verges pour ramener les Abeilles à quatre points.

Concordia y allait d’une dernière poussée en fin de rencontre, sauf que la défensive lavalloise résistait à nouveau, permettant ainsi au R et O de remporter une 28e victoire d’affilée sur les Stingers.

Le Rouge et Or sera de retour au Stade TELUS-UL dans une semaine exactement, soit le dimanche 1er octobre à 13h. Les Redmen de McGill (1-3) seront les visiteurs pour l’occasion. Les billets pour cette rencontre sont disponibles en ligne ou à la billetterie du Rouge et Or, au 418 656-FOOT (3668).

 

MENEURS DU ROUGE ET OR

Attaque

Quarts-arrière : Hugo Richard 20-27, 215 verges, 1 touché

Porteurs de ballon : Hugo Richard 5 courses, 41 verges / Vincent Alarie-Tardif 9 courses, 39 verges

Receveurs : Jonathan Breton-Robert 8 attrapés, 84 verges / Alexandre Savard 3 attrapés, 15 verges

 

Défensive

Plaqués : Daniel Tshiamala 9.5 (6 solo) / Kevin McGee 6.5 (6 solo) / Kean Harelimana 5.0 (4 solo)

Sacs du quart : Vincent Desjardins 1 / Edward Godin 1

Interceptions : Adam Auclair 2 / Kevin McGee 1

 

Unités spéciales

Placements : David Côté 1/2 (11 vges réussi, 42 vges raté)

Bottés de dégagement : Dominic Lévesque 11 bottés, moyenne de 41.5 verges

Bottés d’envoi : David Côté 2 bottés, moyenne de 65.0 verges

Retour de bottés d’envoi : Antony Dufour 1 retour, 25 verges

Retour de dégagement : Antony Dufour 5 retours, moyenne de 9.4 verges

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *