LE ROUGE ET OR SIGNE DEUX GROS GAINS CONTRE LES CARABINS

Communiqué

Crédit photos: Stéphane Gaudreau

Université Laval, 14 octobre 2016 – Les équipes de soccer du Rouge et Or ont remporté deux importantes victoires sur les Carabins de Montréal vendredi soir au PEPS.

Chez les femmes, le gain de 3 à 1 leur permet de s’emparer du premier rang exclusif de la ligue universitaire du RSEQ. Du côté masculin, la victoire de 1-0 contribue à consolider les acquis envers un adversaire direct dans la course aux séries éliminatoires.

Un doublé d’Arielle Roy-Petitclerc et un but d’assurance marqué par Laurence Godbout ont d’abord permis aux Lavalloises de demeurer invaincues cette saison, elles qui montrent un dossier de 8-0-1. Il s’agissait du coup du premier revers subi par les Montréalaises (7-1-1), deuxièmes au classement provincial.

Bien qu’il se disait « très heureux » du résultat, l’entraîneur-chef Helder Duarte n’était pas satisfait de la façon dont sa troupe a débuté la rencontre. « On a été beaucoup sur la défensive. Personne n’avait le courage de prendre la responsabilité de faire quelque chose, de peur de faire une erreur. On leur a dit à la demie qu’il fallait attaquer et défier l’adversaire. On évitait les duels, en jouant derrière », a analysé Duarte.

« On a été un peu plus incisifs et hargneux en deuxième demie. Ça nous place devant Montréal, et c’est ce qui est important. Il ne faut juste pas échapper les prochains matchs. Il en reste cinq et c’est loin d’être gagné », a-t-il souligné.

Le Rouge et Or profitait de sa première chance réelle du match. Roxanne Dionne y allait d’un bel effort individuel dans la gauche, se défaisant habilement de sa couvreuse. Son centre à ras le sol était partiellement bloqué par la gardienne montréalaise, mais Arielle Roy-Petitclerc parvenait à pousser le ballon au fond du filet. Après 10 minutes, Laval était devant 1-0.

Le match était interrompu durant plusieurs minutes à la 26e reprise, lorsque la défenseure des Carabins Alexa Arsenault était accidentellement atteinte d’un coude au visage. La blessure était suffisamment sérieuse pour nécessiter l’intervention des ambulanciers.

Les joueuses peinaient à retrouver leur rythme à la reprise du jeu, et aucune des deux formations ne se créait d’opportunité nette. Si bien qu’à la pause, le pointage était toujours de 1-0 en faveur des locales.

Le Rouge et Or doublait son avance à la 63e minute, après avoir bourdonné en zone adverse. Roy-Petitclerc appliquait une forte pression et bloquait le dégagement de la défenseure des Bleues. Le ballon se retrouvait aux pieds de la capitaine des Rouges, seule devant la gardienne. La numéro 10 ne ratait pas pareille occasion et inscrivait son deuxième du match.

Les célébrations n’étaient pas encore terminées que les Carabins réduisaient l’écart. Laura Chénard refilait le ballon à Emmanuelle Alcindor qui pénétrait dans la surface de réparation de Laval. Son tir à ras le sol à droite déjouait Marie-Joëlle Vandal et portait la marque à 2-1.

Les filles de Helder Duarte reprenaient leur priorité de deux buts à la 76e. Joëlle Gosselin prenait un tir du gauche en se retournant, plein axe, mais sa frappe s’aplatissait sur le poteau gauche. Le retour tombait dans les pieds de Laurence Godbout et son lancer précis redonnait une avance de 3-1 au R et O.

Les Lavalloises disputeront leur prochaine partie dans moins de 48 heures, lorsque les Citadins de l’UQAM seront en visite au PEPS dimanche à 15h. Les équipes masculines les précéderont, à compter de 13h. Il s’agira par ailleurs de la troisième édition du match en rose, où des fonds seront amassés pour la recherche sur le cancer du sein. Les billets pour ce programme double seront en vente à la porte le jour de l’événement au coût de 4$ pour les étudiants et 8$ pour les adultes.

marc-olivier-kouo-dibongue-credit-stephane-gaudreau

 

Pointage 1ère 2e Total
Montréal 0 1 1
Rouge et Or 1 2 3

 

Meneuses du Rouge et Or

Buts : Arielle Roy-Petitclerc (10e, 63e), Laurence Godbout (76e)

Passes décisives : Roxanne Dionne

Gardienne : Marie-Joëlle Vandal (6 arrêts sur 7 tirs cadrés)

 

Joueuse du match du Rouge et Or

Roxanne Dionne

 

Trois précieux points pour les hommes

Chez les hommes, Marc-Olivier Kouo Dibongue a fait la différence lorsque sa puissante frappe a ouvert la marque en fin de première demie. L’intensité est grimpée d’un rang en seconde période, mais le score est demeuré inchangé, permettant aux Lavallois de récolter trois précieux points au classement.

« Je suis très content, c’est une victoire très importante. J’ai vraiment aimé l’état d’esprit des gars, ils n’ont pas lâché. Montréal a bien joué, ils ont eu leurs chances et on a été chanceux qu’ils n’aient pas pu en profiter, mais c’est ça le sport, ça peut aller d’un côté comme de l’autre », philosophait au terme du match le pilote du Rouge et Or Samir Ghrib.

L’entraîneur n’hésitait pas à qualifier d’« anthologie » la réalisation de Kouo Dibongue. « Avant le match, j’ai dit à Marc-Olivier qu’il se pouvait que ce soit son dernier match en carrière contre les Carabins, et d’essayer de demeurer remarquable face à Montréal. Et c’est ce qu’il a fait : il a marqué un but remarquable. »

Après une première demie serrée où les occasions se faisaient rares, ce sont les Lavallois qui ont frappé les premiers à la 43e minute. À la suite d’un joli contrôle sur un ballon en hauteur de Mathias Drygala, Marc-Olivier Kouo y allait d’un foudroyant tir dans la lucarne droite qui ne laissait aucune chance au gardien adverse. À la pause, les Rouges étaient devants 1 à 0.

Les Montréalais passaient bien près d’égaliser à la 60e. Démarqué sur l’aile droite, Frédéric Lajoie-Gravelle décochait une violente frappe qui aboutissait sur le poteau à la gauche de Nizar Houhou. L’avance était maintenue.

Laval subissait davantage qu’il n’attaquait par la suite – malgré quelques incursions offensives de Bastien Aussems – mais les hommes de Samir Ghrib réussissaient à conserver leur priorité et ainsi récolter les trois points au classement.

 

Pointage 1ère 2e Total
Montréal 0 0 0
Rouge et Or 1 0 1

 

Meneurs du Rouge et Or

Buts : Marc-Olivier Kouo Dibongue (43e)

Passes décisives : Mathias Drygala

Gardien : Nizar Houhou (0 arrêt sur 0 tir cadré)

 

Joueur du match du Rouge et Or

Marc-Olivier Kouo Dibongue

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *