Les Remparts de Québec s’inclinent 3-2 en fusillade devant 7666 spectateurs au Centre Vidéotron

Il fallait bien s’y attendre, la dernière séquence de Québec les aura fait glisser au 5e rang de la LHJMQ. Mais la première moitiée de saison aura fait rêver les amateur et connaissant la persévérence des joueurs de Québec, gageons qu’ils sauront retrouver le chemin de la victoire plus tôt que tard.

Pour consulter nos photos du match cliquez ici:

Le premier avantage numérique sera octroyé aux Remparts de Québec alors que le bâton de Drew Hunter atteindra Olivier Mathieu au visage en tout début de rencontre. Québec n’aura su capitaliser sur la séquence comme lors de la totalité de la première période. Les Islanders en contrôle étaient patients alors que les Remparts qui peinaient à la sortir la rondelle de leur zone étaient plus porté à s’en débarrasser.

Nous aurons eu droit à quelques belles séquences malgré tout. Laframboise qui traversa le mur de défenseurs mais sa passe ne pourra être attrapé par Dubé qui était bien couvert et un superbe tir de Christian Huntley qui frappera la barre horizontale. Avec un peu plus de 2 minutes à jouer, Olivier Garneau sera pris en défaut. Malgré un bel effort de la défensive de Québec en désavantage numérique, Charlottetown trouva le fond du filet quelques secondes. Keith Getson profitera d’une rondelle laissée seul devant une cage déserte. Dereck Baribeau sera écrasé par deux joueurs adverse et se retrouvera impuissant étendu de tout son long. Philippe Boucher n’en revient pas, le but est accepté.

Québec aura eu l’avantage du nombre de joueurs sur la patinoire dès leur retour en 2e période mais n’aura encore une fois été en mesure d’en profiter. Quelques minutes plus tard ce sera le tour de Braeden Virtue d’être pris en défaut pour coup de bâton. Une fois de plus, la défensive aura bien fait.

À mi-chemin on refusera le premier but des Remparts. L’officiel avait jugé que Mikael Robidoux se serait retrouvé dans la zone protégée du gardien Matthew Welsh.

C’est quelque chose qu’on peut pas contrôler!- Olivier Garneau qui n’osait pas dire que son but aurait dû être bon.

Enfin Québec joua avec l’intensité qu’ils avaient en début de saison. Les esprits se réchauffaient et l’intensité monta d’un cran. Boucher et Drew seront envoyés au cachot pour rudesse. Le jeu d’après Mathieu Olivier sera à son tour envoyé en punition cette fois 4 minutes pour avoir dardé. Il n’y a pas à dire, si l’offensive manque d’aplomb, le jeu en infériorité numérique des Remparts fonctionne à la perfection. Charlottetown n’aura pas été en mesure de profiter de 4 minutes  pour ajouter un point à son avance.

Mais serait-ce un copié/collé? Encore une fois, à la sortie d’un désavantage numérique, les Remparts seront battus. Charlottetown prendra les devants 2-0. Dans l’espoir de fouetter les troupes, Andrew Picco jeta les gants, son adversaire étant Pascal Aquin.

La sirène siffla, l’arbitre avait le bras levé. Samuel Meisenheimer commencerait la troisième période sur  le banc des pénalités et ce pour les 4 premières minutes.

La 3e période débutait à peine que le capitaine des Remparts était prit en défaut pour coup de bâton. Québec était toujours en suppériorité numérique mais n’arrivait à rien. Une autre chance se présenta pour les Remparts. Hunter Drew sera prit en défaut. Les Remparts débutèrent en force. Les rouges bourdonnaient autour du gardien adverse. Un lancé frappé toucha Boucher, la rondelle se retrouva dans le filet protecteur. Horreur, le capitaine resta au sol. Il prit un moment à se relever et entra au vestiaire par lui-même. L’offensive poursuivit. Gentile passa la rondelle à Kirwan qui s’élanca et envoya une flèche qui fit valser le filet. Le pointage était maintenant de 2-1 en faveur des visiteurs.

Matthew est chez le médecin, je ne sais rien encore sur son état. On verra, ça arrive au hockey! -Philippe Boucher

Les Remparts se retrouvairent une fois de plus en avantage numérique. Le jeu fut lent à s’installer. Sutton était patient. Il envoya la rondelle à Olivier Mathieu en retrait derrière la ligne rouge du but. Il avanca décocha un tir et battit Matthew Welsh. Charlottetown reprit le jeu. Frustré de perdre son avance au pointage, ils mirent le paquet. Baribeau était à nouveau battu. Mais attendez, l’arbitre refusa le but! Un autre but refusé dans cette rencontre! On alla à la reprise vidéo, le verdict était confirmé. Le but avait été marqué avec la main.

Coup de téâtre! Avec moins d’une minute à jouer, Nikita Alexandrov écopa de 2 minutes pour avoir fait trébucher. On irait en prolongation et Québec débuterait avec un avantage numérique de plus ou moins une minute.

Les minutes passèrent, Québec jouira d’un autre avantage numérique en fin de prolongation. Welsh resta inébranlable. La fusillade était la seule alternative qui déterminerait qui gagnerait cette rencontre. Dereck Gentile y alla en premier sans succès. Sam King batti facilement Baribeau entre les jambières. Jérémy Laframboise ne réussira pas à battre Welsh. Sullivan Sparkes viendra clore le débat marquant le but victorieux.

J’ai aimé comment on a débuté la 2e, mais le but refusé à fait mal et le 4 minutes de Olivier Mathieu à fait mal. Mais son but à la fin est important -Philippe Boucher

Demain, les Remparts seront les hôtes d’une deuxième rencontre en autant de jour au Centre Vidéotron accueillant les Sea Dogs de Saint-John. Espéront qu’ils profiteront de l’avantage de jouer contre l’avant dernière équiope au classement pour capitaliser et se redonner un peu de confiance.

DES ESPOIRS DE LA LNH ABSENTS!

Mais en tout premier lieu, il est bon de mentionner que deux éléments phares des Islanders brillaient ce soir par leur absence. En effet, tous deux recrues pour la LNH, Pierre-Olivier Joseph espoir des Hurricanes de la Caroline et Adam Marsh jeune recrue des Red Wings de Détroit jouissaient de congés forcés en ce samedi après-midi.

Raymond Bolduc a suspendu Pierre-Olivier Joseph des Islanders de Charlottetown pour 3 matchs. La suspension a été octroyée à la suite du geste posé le 26 novembre dernier face aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Joseph aurait assené un coup de bâton violent sur l’avant-bras d’un joueur du Cap-Breton alors qu’il ne restait que 30 secondes à la partie. Du côté de Marsh, le jeune joueur des Islanders aurait demandé une pause! Blessure? Problèmes personnels? Qui sait!

LA JOURNÉE DES TOUTOUS AU CENTRE VIDÉOTRON!

Demain, ce dimanche 3 décembre, place à la traditionnelle journée des toutous présentée en collaboration avec Réno-Jouets et Service de police de la Ville de Québec.  Les amateurs sont invités à apporter leurs toutous en grand nombre et à les lancer sur la glace lors du 1er but des Remparts.  Tous les toutous amassés seront par la suite remis à des enfants en détresse, lors d’interventions policières.

En cette période de réjouissances, soyez généreux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *