Les Remparts dominent du début à la fin

Les Remparts de Québec affrontaient ce soir une équipe de taille. Ils faisaient face à ceux qui occupe présentement le premier rang au classement général. Forts de 5 victoires et 1 défaite en fusillade, les hommes d’Éric Veilleux ne s’en laisseraient pas passer. Mais Québec aura le dessus sur tous les aspects et remportera 6 à 2.

Mais ce fut le contraire qui arriva, les Remparts occupaient toute la glace. Suite à un travail acharné dans le coin des Mooseheads, Louis-Filip Côté poussera la rondelle à Sergeev devant le but. Le nouveau venu n’aura qu’à pousser la rondelle pour inscrire le 1er de la rencontre. Louis-Filip Côté marquera à son tour son 4e de la saison alors qu’il était seul devant le gardien Alexis Gravel. Halifax s’inscrit ensuite au pointage. Samuel Asselin battra Dereck Baribeau qui brillait jusque-là.

On a vraiment été solide, je suis vraiment content de la performance de l’équipe, de comment on est sorti en première période.-Patrick Roy

L’entraîneur était très satisfait de la sortie de son premier trio composé de Sergeev, Kurashev et de Louis-Filipe Côté. Ses quatre défenseurs auront aussi selon lui très bien fait suite aux blessures de Verrette et de Vertue. Pour lui, terminer le match de cette façon sera plus que satisfaisant.

La 2e période semblait construite sur le même moule. Les Remparts remportèrent aussi ce tiers temps avec 24 tirs au filet contre 18 pour les visiteurs. Alors que près de la moitié de la période était écoulée, Olivier Mathieu propulsa la rondelle passée par Blackwell dans les cordages alors qu’il effectuait une glissade tout en contrôle. Baribeau continuait de bien faire, il était spectaculaire ce soir. Baribeau effectua un superbe arrêt provoquant une contre-attaque fatale des rouges. Sergeev subtilisa la rondelle à sa ligne bleue et monta en territoire adverse. Le jeu se poursuit de l’autre côté. Suite au travail bien tricoté de Kurashev et Sergeev, Louis-Filip Côté put marquer son 2e de la soirée. La sirène se fit entendre et le 2e tiers temps se termina sur un but d’Antoine Morand qui ramena l’écart à 2.

N’eut été de la performance de l’homme devant la cage, le pointage aurait pu être bien différent. Baribeau s’illustre depuis le début de la saison. Bien que Patrick ait été absent la saison dernière et qu’il puisse comparer ses deux saisons, il admet candidement beaucoup aimer son attitude.

On a échangé Dereck et moi à quelques occasions lui et moi. Je peux dire que Derreck à une attitude exemplaire, j’aime où il est présentement. Il travaille fort dans les séances d’entraînements. Il a eu un bon camp avec le Wild et je pense que tout và bien pour lui.- Patrick Roy

Patrick est conscient qu’il y aura des moments plus difficiles mais affirme qu’ils le soutiendront dans les épreuves. Que c’est le rôle qu’ils veulent jouer avec les joueurs, qu’ils sentent qu’ils les apprécient et qu’ils sont derrière eux.

À mi-chemin en 3e période, Côté gagnera une bataille à la ligne bleue adverse. Il lancera la rondelle à Kurashev qui ajoutera un 5e point au tableau du Centre Vidéotron. Halifax, dans un dernier espoir tenta le tout pour le tout. En avantage numérique, on retira le gardien au profit d’un 6e attaquant. On bourdonna un moment autour de la cage de Baribeau mais rien ne se passait. Les rouges tentèrent par quelques occasions de marquer depuis leur zone mais sans succès.Québec réussira à subtiliser la rondelle à la ligne bleue. Kurashev et Sergeev contre-attaqueront à 2 contre 1. Kurashev n’aura qu’à passer la rondelle à son coéquipier pour que le 6e point de la rencontre soit marqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *