click here assignment with plan go here get link follow url best dissertation service more than one viagra per day enter site prednisone and cancer treatment source link discrimination argumentative essays nursing essay introduction purchase metronidazole no perscriptions iyi viagra hangisi https://lawdegree.com/questions/how-to-do-a-outline-format/46/ go to site how to write a professional essay source url for and against essays like sisters on the homefront essay nexium affect on cholesteral how to do my homework fast persuasice essay topics https://mdp.berkeley.edu/wp-content/uploads/?online=best-scholarship-essay-ghostwriter-website-us crito essay questions source url bollywood movie review example of thesis abstract in english https://eagfwc.org/men/adverse-reactions-from-prednisone/100/ go click cialis bph when will it work Ce soir, deux équipes en tête du classement s’affrontaient. Le Phoenix de Sherbrooke (1er de l’Association Ouest) contre les Remparts de Québec (2e de l’Association Est). C’était l’occasion pour les locaux de montrer la grandeur de leur talent. La première période fut un cuisant échec pour la troupe de Roy qui se virent les patins cloués à la glace par leurs puissants visiteurs.

Plus rapide, beaucoup plus rapide, l’ai-je dit extrêmement rapide? Par chance, Fabio Iacobo était prêt car si ce n’avait été de lui, le pointage aurait été bien différent. Le duo Parent/Roy des blancs est extraordinaire sur la patinoire, un délice pour les yeux d’amateurs de hockey.

De son côté, Québec n’a pas impressionné. Point positif, le duo Gaucher/Malatesta a frappé, peut-être même un petit peu trop. En troisième période, Québec a démontré beaucoup de caractère. Ils se sont approchés tranquillement des visiteurs au niveau des lancers. C’est d’ailleurs en 3e période que Nathan Gaucher à marquer le premier but des rouges. Il a accepté une passe de Christophe Farmer qui avait récupéré une rondelle habilement subtilisée au Phoenix de Sherbrooke par Evan Nause dans une glissade spectaculaire. Le 91 s’était avancé presque seul devant le gardien pour déjouer le gardien Ivan Zhigalov d’un bon tir des poignets.

Malgré un effort 《presque》 soutenu en troisième période, Joshua Roy scellera la rencontre en marquant dans un filet désert.