Presque un but la minute pour la troupe de Patrick Roy!

Les Remparts de Québec ont aisément remporté par 6 contre 2 face aux Screaming Eagles du Cap Breton. Devant une foule de plus de 6000 spectateurs au Centre Vidéotron, les hommes de Patrick Roy avaient une chance en or pour aller chercher facilement cette victoire. Leurs vis-à-vis occupaient à peine le 9 rangs de l’association de l’Est.

La première période ne fut pas particulièrement enlevante. Il aura fallu attendre près de 9 minutes avant d’entendre un coup de sifflet. Nous aurons eu droit à quelques instants brefs d’intensité. Le premier but de la rencontre arrivera très tard alors que Sokorlov hérita d’une rondelle perdue derrière Baribeau qui devait défendre la cage pendant que son équipe était à court d’un homme.

Pour visionner notre galerie photos, cliquez ici:

Laissé seul devant le filet de Grimard en 2e période, Sergeev remettra le comteur à zéro après qu’il eut réceptionné une passe de Louis-Filip Côté sur la palette ne laissant aucune chance. Grâce à cette aide de Côté, ce dernier pouvait maintenant compter au moins un point à ses 6 dernières rencontres. Encore une fois laissé seul devant la cage, Sergeev répéta la scène. Kurashev lui envoya habilement la rondelle depuis l’arrière du filet. Le premier trio de Québec se levait enfin et faisait toute la différence.

On voulait être une équipe qui joue rapidement, on voulait mettre de la pression sur les défenseurs. On a parlé d’échec avant et c’est ainsi qu’on a marqué quelques-uns de nos buts.-Patrick Roy

Olivier Matthieu marqua à son tour. Mais le temps de festoyer fut court puisque le joueur se fracassa contre la bande suite à un léger contact avec un joueur adverse et rentra difficilement au vestiaire pour revenir quelques instants plus tard. Patrick Roy tenta d’obtenir des explications des officiels puisque aucunes pénalités n’avaient été appelée. Ce troisième but des locaux venait de sonner la fin de la rencontre pour Grimard. Marc-André Dumont  envoya Kevin Mandolese sur la glace espérant certainement changer le rythme qui se tournait vers l’équipe adverse.

Dans l’ensemble on a joué un bon match mais on a fait des erreurs de concentration en 2e période qui ont été très couteuses.- Marc-André Dumont

Le pauvre nouveau venu des uniformes blancs ne serait apparemment pas au bout de ses peines. Le capitaine des Remparts marqua à son tour depuis la ligne bleue. Gagné en voulait encore. Cette fois il accepta une passe de Pierrick Dubé et marqua à nouveau du même emplacement. Dumont se devait d’agir pour freiner l’hémorragie et appela un premier temps d’arrêt. Avec presque une période et demie à faire, les Remparts venaient de marquer 5 buts en un peu plus de 6 minutes et menaient déjà 5 à 1.

Je disais à mes amis que j’étais du pour marquer, mais je jouais juste pour aider l’équipe à gagner!- Benjamin Gagné

Smith et Matthieu reprendrait la troisième sur le banc des pénalités. Rien ne se passa vraiment au troisième tiers. Désespéré, on retira le gardien des visiteurs avec près de 5 minutes à jouer. La tentative ne restera pas vaine. Le Cap Breton marquera un 2e but. Baribeau tiendra solidement les remparts de la forteresse effectuant de superbes arrêts contre l’attaque à 6 des visiteurs. Alors qu’il ne restait que 2 minutes à écouler au cadran, Québec profita d’un avantage numérique. Brandon Frattaroli marqua le 6e et dernier but de la rencontre, ainsi que son premier dans l’uniforme des Remparts.

Québec tentera de remporter un deuxième gain consécutif demain au Centre Vidéotron alors qu’ils affronteront Baie-Comeau vêtu de rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *