Ross MacDougall fait mal aux Remparts de Québec

Les Remparts de Québec se sont inclinés 5-3 contre les Screaming Eagles du Cap Breton devant 11 166 spectateurs bruyants dont de nombreux jeunes hockeyeurs du Tournoi International de hockey Pee-Wee de Québec.

Ni le gardien des Remparts (Kiselev) ni celui du Cap Breton (Mandolese) n’aura débuté la rencontre en force. En effet, au premier lancer des Remparts, à 4:40 en première période Philipp Kurashev en déséquilibre glissa vers le gardien adverse et marqua un superbe but suite à une passe bien exécutée de Mathieu Ayotte. Quelques minutes plus tard, les Screaming Eagles ripostèrent. L’ancien des Remparts, Massimo Carozza passa la rondelle à McCormick qui déjoua Evgeny Kiselev créant l’égalité 1-1. À la fin du premier vingt, le Cap-Breton menait 11-3 au chapitre des tirs au but.

 

 

En deuxième période, à 4 minutes 49, le nouvellement promu capitaine Olivier Garneau (suite à la blessure de Matthew Boucher qui le tiendra hors du jeu jusqu’à la saison prochaine), aidé Phillip Kurashev et de Christian Huntley déjoua Mandolese d’un tir précis pour donner les devants 2-1 aux Remparts.

Bien que les locaux menaient au pointage, ils perdaient 18-8 aux tirs au but. Mais après un travail acharné, le Cap Breton remit les pendules à l’heure et rappela aux locaux que c’était eux qui dominaient la rencontre (32 tirs contre 12). Cette fois, c’est Ross MacDougall qui se chargea passer le message à ses anciens coéquipiers marquant le 2e but des siens pour égaler la marque 2-2.

MacDougall était en feu ce soir. En troisième période il était partout. Une bête noire qui vint hanter les Remparts marquant son deuxième but de la rencontre en 3e période pour donner les devants 3-2 aux siens aidé de Glotov et Massimo Carozza.

J’étais prêt pour cette rencontre et ce fut plaisant de gagner ici. Je n’étais pas nerveux, je reviens d’un rhume et j’avais hâte de jouer. Je me suis servi de cette énergie – Ross MacDougall

Malgré un bel effort en 3e période, les Remparts auront été les proies  des Screaming Eagles. Une fois Kiselev retiré des buts et une bourde en défensive, Cap Breton s’empara de la rondelle et vint clore le débat marquant le 4e de la rencontre et un 5e aussi dans une cage déserte pour un gain facile de 5-2 .

 

Pour visionner les photos de la rencontre cliquez ici:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *