Une première victoire en fusillade pour Québec

Ce soir les Remparts de Québec (2e) affrontaient les Olympiques de Gatineau (12e) devant 7331 spectateurs. Les Remparts avaient la chance ce soir de changer la cadence qui depuis quelques temps semble plus difficile. Lors des 5 dernières rencontres, Québec n’a remporté qu’un seul match et lors des 10 derniers 3 ne se seront soldés par une victoire.

C’est Olivier Garneau de Québec qui frappa le premier inscrivant les Remparts 1-0 en fin d’avantage numérique. Le début de la deuxième période sera marqué par les punitions. Alors qu’il n’avait que 4 minutes de joués, Gatineau aura vu 3 joueurs passer au cachot dont 2 pour avoir obstrué le gardien et quand je dis obstrué, les joueurs fautifs se seront joyeusement jeté sur le gardien Dereck Baribeau.
Profitant d’un deuxième double avantage numérique, Matthew Boucher profitera d’un passe placé sur la palette pour déjouer Tristan Bérubé et donner l’avance 2-0 aux locaux.

Pour visionner notre galerie photo cliquez ici:

Mais la deuxième période filait, le jeu baissa d’un cran. Dereck Baribeau sauva la mise plusieurs reprises. Quelques secondes plus tard, on fit trébucher Andrew Coxhead dans le filet de Bérubé. L’abitre en chef trancha, on aura droit à un lancer de punition. Le numéro 20 s’élança, fonça droit sur Bérubé, tenta de le déjouer par la droite mais en vain. La deuxième période se terminera sur un désavantage numérique de Robidoux pour avoir fait trébucher.

Les Olympiques reprirent en lion en entré de troisième période profitant de 4 pénalités conséqutives. Les visiteurs marquèrent 2 buts et forcèrent la prolongation. Après le temps réglementaire de la prolongation, toujours rien n’était statué. On devait aller en prolongation.

Du côté de Québec, Gentile et Boucher percèrent Bérubé alors que chez Gatineau, seulement Mitchell Balmas qui touchera les cordages clôturant enfin la rencontre de ce soir.

 

Darien Kielb de retour sur la glace du Centre Vidéotron

Ce fut l’occasion de voir l’évolution de Darien Kielb, ancien soldat de la troupe de Philippe Boucher. L’Ontarien de 17 ans était envoyé aux Olympiques de Gatineau, juste avant l’heure limite des transactions qui avaient mené le jeune Québécois Marc-Olivier Alain en terre natale. Kielb avait récolté une dizaine de points en 53 présences sur la patinoire. Alain quant à lui occupe présentement un poste de défenseur chez les dynamiques de Ste-Foy et tente d’obtenir un diplôme collégial en Sciences de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *